Analyse trimestrielle - 1er trimestre 2021

Le solde du commerce extérieur de marchandises de la France s'établit à :

-15,4 milliards d'euros pour le 1er trimestre 2021

-6,1 milliards d'euros en mars 2021

 
Version imprimable
 
Données complémentaires



Au 1er trimestre 2021, les exportations de biens continuent de croître, quoique moins fortement qu’au 4e trimestre 2020 (+1,8 % au 1er trimestre 2021 après +7,4 %), tandis que les importations accélèrent nettement (+3,7 % après +0,7 %). Malgré ces hausses cumulées depuis mi-2020, les flux commerciaux n’ont pas retrouvé ce trimestre leur niveau d’avant crise. Les exportations et les importations se situent ainsi à 93 % et 94 % respectivement de leur valeur trimestrielle moyenne de 2019. Au total, le solde commercial FAB/FAB se détériore significativement par rapport au 4e trimestre 2020 (de -2,7 Md€) et se retrouve à -15,4 Md€.

Par produit, le creusement du déficit est porté par les échanges d’énergie dont le solde se dégrade nettement début 2021 (de -2,3 Md€ CAF/FAB), dans le sillage de la hausse des cours du pétrole qui renchérit la valeur des importations d’énergie (+ 32,5 %), les exportations progressant plus modérément (+17,8 %). Le solde des produits manufacturés se détériore également de 1,6 Md€ (CAF/FAB), et dans une moindre mesure celui des produits agricoles (de -0,1 Md€ CAF/FAB).

Parmi les biens manufacturés, le déficit des matériels de transport se creuse de 0,8 Md€, tiré par la contraction des ventes de produits aéronautiques et automobiles non compensée par la hausse des exportations de navires et bateaux. Le solde des équipements mécaniques, électroniques, et informatiques se détériore de 0,7 Md€, dans le sillage de la hausse des importations d’électronique grand public, de produits informatiques et d’équipements de télécommunication.
Solde commercial de la France (biens)


Au 1er trimestre 2021, le solde commercial FAB/FAB se détériore de 2,7 Md€, par rapport au 4e trimestre 2020, et s’établit à -15,4 milliards d’euros (figure 1). Cela résulte d’une accélération des importations (+3,7 % après +0,7 % au 4e trimestre), tandis que les exportations ralentissent (+1,8 % après +7,4 %).

1-  CHIFFRES CLES DU COMMERCE EXTERIEUR

Données brutes Données CVS-CJO
2019 2020 2020 2021 4 derniers
trimestres
T1 T2 T3 T4 T1
 Solde FAB/FAB -58,3 -65,5 -12,4 -20,3 -19,9 -12,8 -15,4 -68,4
 variation 4,6 -7,1 2,1 -7,9 0,3 7,2 -2,7 -68,4
 Exportations FAB 508,7 428,2 118,3 84,4 108,7 116,8 118,9 428,8
 évolution 3,4% -15,8% -6,2% -28,7% 28,8% 7,4% 1,8% -14,2%
 Importations CAF 567,1 493,6 130,7 104,7 128,7 129,6 134,3 497,2
 évolution 2,2% -13,0% -7,1% -19,9% 22,9% 0,7% 3,7% -10,8%
 Solde CAF/FAB -77,7 -82,3 -16,9 -23,8 -24,3 -17,2 -20,0 -85,4

Source : DGDDI - y compris matériel militaire et y compris sous le seuil


Par grande composante, en données CAF/FAB, c’est le déficit énergétique qui se détériore le plus fortement ce trimestre (de -2,3 Md€). Il s’établit à -7,7 Md€ (figure 2 et 3), après avoir atteint un niveau historiquement faible au trimestre dernier (à -5,4 Md€).
Le déficit manufacturier se creuse de 1,6 Md€, après deux trimestres consécutifs de hausse. Ainsi, début 2021, ce déficit passe d’un niveau moyen de 9,0 Md€ en 2019 à 13,6 Md€ au 1er trimestre 2021, soit une augmentation de 52 %. La dégradation du solde manufacturier ce trimestre s’explique d’abord par la détérioration du solde des matériels de transport (de ¬0,8 Md€), tirée par les produits de l’industrie aéronautique et spatiale et l’automobile que les échanges de navires et bateaux ne parviennent pas à compenser. Le solde des équipements mécaniques, électroniques et informatiques participe également à l’aggravation du déficit manufacturier, à hauteur de 0,7 Md€. Enfin, le solde agricole se dégrade légèrement (de ‑0,1 Md€), mais demeure positif (à 0,1 Md€).

2-  SOLDE PAR PRODUITS (EN MILLIARDS D'EUROS)

T4-2020 T1-2021 Variation
 Ensemble CAF/FAB y compris matériel militaire et y compris sous le seuil -17,2 -20,0 -2,8
 dont Produits de l'agriculture (AZ) 0,2 0,1 -0,1
 dont Energie (DE,C2) -5,4 -7,7 -2,3
 dont Produits manufacturés (C1, C3, C4, C5) -12,0 -13,6 -1,6
  Produits des industries agroalimentaires (C1) 1,7 1,6 0,0
  Equipements mécaniques, électroniques et informatiques (C3) -9,0 -9,7 -0,7
  Matériel de transport (C4) 0,8 0,1 -0,8
  dont Automobile (C29A, C29B) -3,9 -4,3 -0,4
  dont Produits de l'industrie aéronautique et spatiale (C30C) 5,6 4,2 -1,4
  dont Navires et bateaux (C30A) -0,3 0,6 0,9
  Autres produits industriels (C5) -5,5 -5,5 0,0
  dont Produits pharmaceutiques (C21Z) 1,8 2,0 0,2

Source : DGDDI - données CAF/FAB, CVS-CJO

3-  EVOLUTION DES SOLDES PAR PRODUITS

 


Source : DGDDI - données CAF/FAB, CVS-CJO


 
 
Pour lire la suite, téléchargez la version imprimable
 
 
Pour plus de précisions sur les concepts et la méthodologie utilisés, se reporter au glossaire


Pour lire la suite, téléchargez la version imprimable