Analyse trimestrielle - 2ème trimestre 2020

Le solde du commerce extérieur de marchandises de la France s'établit à :

-20,446 milliards d'euros pour le 2ème trimestre 2020

-7,955 milliards d'euros en juin 2020

 
Version imprimable
 
Données complémentaires



Au 2ème trimestre 2020, l’effet de la crise sanitaire Covid-19 et du confinement sur les flux commerciaux s’intensifie nettement : les exportations reculent de 28,9 % (après - 7,3 % au 1er trimestre 2020) et les importations de 20,7 % (après - 6,4 %) en données FAB. Au total, le solde FAB/FAB se creuse de 6,9 milliards d’euros par rapport au trimestre précédent.

La forte chute des prix du pétrole, qui atteignent un minimum en avril, mais également la baisse des besoins en approvisionnements pétroliers, induisent une nette réduction du déficit énergétique, de 3,9 milliards (CAF/FAB). Le solde s’améliore également pour de nombreux produits manufacturés, la baisse des importations étant plus forte que celle des exportations.

A l’opposé, le déficit manufacturier est doublé, le solde passant de - 9,6 milliards à - 18,8 milliards d’euros. La baisse des exportations françaises est généralisée à tous les produits mais l’effondrement des livraisons aéronautiques pèse particulièrement sur le solde français. Dans le même temps, les importations massives de masques de protection contribuent à creuser le déficit de 3,7 milliards (voir Études et éclairages n° 87).
Solde commercial de la France (biens)

Au 2ème trimestre 2020, le solde commercial FAB/FAB se détériore de 6,9 milliards pour s’établir à - 20,4 milliards d’euros, après - 13,6 milliards au 1er trimestre (figure 1). Ceci résulte de la contraction historique des flux du commerce extérieur, suite à l’épidémie de Covid-19 : les exportations chutent de 28,9 % au 2ème trimestre 2020 par rapport au 1er trimestre (après déjà - 7,3 % au 1er trimestre) et les importations de 20,7 % (après - 6,2 %).

1-  CHIFFRES CLES DU COMMERCE EXTERIEUR

Données brutes Données CVS-CJO
2018 2019 2019 2020 4 derniers
trimestres
T1 T2 T3 T4 T1 T2
 Solde FAB/FAB -62,6 -57,3 -14,4 -14,6 -15,5 -13,4 -13,6 -20,4 -62,9
 variation -4,4 5,3 -1,3 -0,2 -0,8 2,1 -0,2 -6,9 -4,6
 Exportations FAB 492,0 508,9 128,7 128,2 126,8 127,1 117,8 83,8 455,5
 évolution 3,9% 3,4% 1,0% -0,3% -1,1% 0,2% -7,3% -28,9% -10,4%
 Importations FAB 554,6 566,2 143,1 142,9 142,3 140,5 131,4 104,3 518,4
 évolution 4,3% 2,1% 1,8% -0,1% -0,4% -1,3% -6,4% -20,7% -8,5%
 Solde CAF/FAB -81,6 -76,6 -19,3 -19,5 -20,3 -18,2 -18,1 -24,0 -80,6

Source : DGDDI - y compris matériel militaire et y compris sous le seuil


Le solde manufacturier français se creuse de 9,2 milliards, doublant le montant du déficit qui s’établit à 18,8 milliards au 2ème trimestre 2020. Le solde aéronautique s’effondre de 4,3 milliards après avoir déjà reculé de 3,3 milliards au 1er trimestre 2020 ; l’excédent n’est plus que de 0,9 milliard au 2ème trimestre 2020. En outre, les importations massives de masques de protection pèsent lourdement sur le solde des autres produits industriels, qui recule de 4,1 milliards (voir infra et Études et éclairages n° 87).
A contrario, le solde de l’énergie s’améliore nettement, de 3,9 milliards d’euros, compte tenu de la baisse de la demande liée au ralentissement économique mais également de la chute des prix. Le solde agricole demeure pour sa part légèrement excédentaire, malgré un léger reflux (- 0,2 milliard).

2-  SOLDE PAR PRODUITS (EN MILLIARDS D'EUROS)

T1-2020 T2-2020 Variation
 Ensemble CAF/FAB y compris matériel militaire et y compris sous le seuil -18,1 -24,0 -5,9
 dont Produits de l'agriculture (AZ) 0,7 0,5 -0,2
 dont Energie (DE,C2) -9,5 -5,6 3,9
 dont Produits manufacturés (C1, C3, C4, C5) -9,6 -18,8 -9,2
  Produits des industries agroalimentaires (C1) 1,4 0,7 -0,7
  Equipements mécaniques, électroniques et informatiques (C3) -7,9 -7,5 0,4
  Matériel de transport (C4) 1,9 -2,9 -4,8
  dont Automobile (C29A, C29B) -3,7 -3,1 0,6
  dont Produits de l'industrie aéronautique et spatiale (C30C) 5,2 0,9 -4,3
  dont Bateaux (C30A) 1,0 -0,2 -1,3
  Autres produits industriels (C5) -5,1 -9,2 -4,1
  dont Produits pharmaceutiques (C21Z) 1,7 0,4 -1,2

Source : DGDDI - données CAF/FAB, CVS-CJO



Pour lire la suite, téléchargez la version imprimable
 service-public.fr        legifrance.gouv.fr        gouvernement.fr        france.fr