Analyse trimestrielle - 3ème trimestre 2019

Le solde du commerce extérieur de marchandises de la France s'établit à :
-16,022 milliards d'euros pour le 3ème trimestre 2019
-5,551 milliards d'euros en septembre 2019

 
Version imprimable
 
Données complémentaires



Au 3ème trimestre 2019, le solde commercial FAB/FAB se détériore de 1,5 milliard d’euros. Cette dégradation s’explique par la baisse ponctuelle des exportations aéronautiques, notamment vers l’Asie, conjuguée à la hausse des importations automobiles.
En outre, le commerce extérieur français subit le contrecoup des livraisons exceptionnelles de matériel militaire le trimestre précédent. Ces phénomènes sont en partie compensés par la diminution du cours du Brent, qui tire à la baisse le montant des importations d’énergie et de produits chimiques.

Avertissement : En raison de la prise en compte tardive de certaines données, les importations de marchandises ont été revues sensiblement à la hausse sur la période comprise entre novembre 2017 et août 2019. Cette révision conduit à une baisse du niveau du solde commercial FAB/FAB de la France estimée à 0,6 milliard d’euros en 2017, 4 milliards en 2018 et 3 milliards en 2019. Cette révision pèse particulièrement sur les importations de produits informatiques (CI) d’une part et sur nos échanges avec les États-Unis et l’Asie d’autre part.
Ces révisions s’appliquent aux séries corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables et à celles qui ne le sont pas. Des travaux complémentaires sont nécessaires pour réviser les séries statistiques au niveau détaillé NC8 par produits, aux agrégats par produits correspondants (SH2 à SH6), aux séries ventilées au niveau départemental et régional, ainsi qu’aux données ventilées simultanément par produits et par pays.
Solde commercial de la France (biens)

Au 3ème trimestre 2019, le solde commercial FAB/FAB repart à la baisse et s’établit à - 16,0 milliards d’euros, après une stabilité au 2ème trimestre. La dégradation est de 1,5 milliard par rapport au trimestre précédent, soit une baisse similaire à celle du 1er trimestre 2019 (tableau 1). Cette détérioration s’explique avant tout par le recul des exportations (- 0,9 %), les importations ne connaissant qu’une faible croissance (+ 0,2 %). (- 0,6 %), tout comme les importations (- 0,3 %).
 

1-  CHIFFRES CLES DU COMMERCE EXTERIEUR

Données brutes Données CVS-CJO
2017 2018 2018 2019 4 derniers
trimestres
T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3
 Solde FAB/FAB -58,4 -62,7 -15,6 -18,1 -16,3 -13,1 -14,7 -14,5 -16,0 -58,3
 variation -13,7 -4,3 -2,0 -2,5 1,7 3,2 -1,6 0,2 -1,5 5,3
 Exportations FAB 473,4 491,8 120,5 121,1 123,9 127,5 128,1 127,9 126,7 510,2
 évolution 4,5% 3,9% -1,6% 0,5% 2,3% 2,9% 0,5% -0,1% -0,9% 4,5%
 Importations CAF 531,8 554,5 136,1 139,2 140,2 140,6 142,8 142,4 142,7 568,5
 évolution 6,9% 4,3% 0,0% 2,2% 0,8% 0,3% 1,5% -0,2% 0,2% 3,0%
 Solde CAF/FAB -76,6 -81,6 -20,2 -22,8 -21,1 -17,9 -19,6 -19,4 -20,9 -77,7

Source : DGDDI - y compris matériel militaire et y compris sous le seuil


En données CAF/FAB, la détérioration est également de 1,5 milliard (tableau 2). Après des exportations importantes au trimestre précédent, le matériel militaire explique un quart de cette baisse.
 
Mais c’est avant tout le solde des produits manufacturiers qui pèse sur le commerce extérieur français : avec une baisse de 2,1 milliards au 3ème trimestre 2019, il subit la plus forte dégradation depuis le début 2017. Les soldes aéronautique (- 1,0 milliard) et automobile (- 0,9 milliard) expliquent quasiment à eux seuls cette détérioration. Ce résultat est en partie compensé par l’évolution du solde énergétique (+ 1,1 milliard au 3ème trimestre 2019) qui connaît sa plus forte hausse depuis le 2ème trimestre 2017 (graphique 3)

2-  SOLDE PAR PRODUITS (EN MILLIARDS D'EUROS)

T2-2019 T3-2019 Variation
 Ensemble CAF/FAB y compris matériel militaire et y compris sous le seuil -19,4 -20,9 -1,5
 dont Produits de l'agriculture (AZ) 0,3 0,2 -0,1
 dont Energie (DE,C2) -11,7 -10,6 1,1
 dont Produits manufacturés (C1, C3, C4, C5) -8,4 -10,6 -2,1
  Produits des industries agroalimentaires (C1) 1,8 1,7 -0,1
  Equipements mécaniques, électroniques et informatiques (C3) -8,1 -8,4 -0,4
  Matériel de transport (C4) 3,8 1,6 -2,2
  dont Automobile (C29A, C29B) -3,8 -4,8 -1
  dont Produits de l'industrie aéronautique et spatiale (C30C) 7,9 7,0 -0,9
  dont Bateaux (C30A) 0,1 -0,1 -0,2
  Autres produits industriels (C5) -6,0 -5,5 0,5
  dont Produits pharmaceutiques (C21Z) 1,8 2,0 0,3

Source : DGDDI - données CAF/FAB, CVS-CJO

3-  EVOLUTION DES SOLDES PAR PRODUITS

 


Source : DGDDI - données CAF/FAB, CVS-CJO


 
 

 
 
Pour plus de précisions sur les concepts et la méthodologie utilisés, se reporter au glossaire