Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture - Indicateur FAB-FAB
L'indicateur économique FAB-FAB y compris matériel militaire et données sous le seuil
 

Résultats du mois de Mai 2019

Après la légère amélioration enregistrée en avril, le solde progresse en mai de 1,6 Md€ pour s’établir à –3,3 Mds€, soit son niveau le plus haut depuis le point exceptionnel de décembre 2017 (–2,5 Mds€). Cette hausse s’explique par le bond des exportations, après la baisse du mois d’avril, alors que les importations n’augmentent que légèrement. En moyenne sur trois mois, le solde augmente de nouveau et retrouve son niveau de fin d’année 2018.

En mai 2019, le solde des échanges hors énergie progresse de 1,4 Md€. Il s’améliore notamment pour les biens d’investissement et les biens de consommation. Pour les biens intermédiaires et les produits énergétiques, la hausse est plus modérée.

Télécharger le commentaire mensuel [PDF 380 Ko]

Résultats du mois de Mai 2019

Données CVS-CJO en millions d'euros

Les échanges des 13 derniers mois

CVS/CJO Export Import Solde
05-2019 44 266 47 544 -3 278
04-2019 42 314 47 179 -4 866
03-2019 43 234 48 484 -5 250
02-2019 42 700 46 917 -4 217
01-2019 42 412 46 631 -4 219
12-2018 42 921 46 403 -3 482
11-2018 41 249 45 791 -4 543
10-2018 43 335 47 379 -4 044
09-2018 40 867 46 212 -5 346
08-2018 40 828 46 706 -5 878
07-2018 42 062 45 993 -3 931
06-2018 40 815 46 264 -5 449
05-2018 39 378 46 187 -6 809
 
Données CVS-CJO en millions d'euros

Le solde cumulé


Données CVS-CJO en milliards d'euros
(sauf pour le mois 12 : données brutes estimées)

Les glissements


Le glissement trimestriel est l'évolution des trois derniers mois (mars à mai) par rapport aux trois mois qui les précèdent.
Le glissement annuel est calculé sur la base de trois mois équivalents, un an auparavant.

Qu'est-ce que l'indicateur FAB-FAB?

L'indicateur "Echanges FAB-FAB y compris matériel militaire et données sous le seuil" traduit l'évolution globale du commerce extérieur de biens. Cet indicateur économique est établi à partir des échanges civils, des échanges de matériel militaire et des données sous les seuils statistiques dans les échanges intracommunautaires, tous comptabilisés en échanges CAF/FAB.

Pour calculer cet indicateur, les exportations françaises de marchandises restent comptabilisées au passage de la frontière nationale (FAB). Une correction (taux de passage CAF/FAB) est par contre apportée aux importations CAF pour éliminer tous les frais liés à l'acheminement des marchandises depuis la frontière du pays partenaire jusqu'à notre frontière nationale.

Une symétrie est ainsi établie dans la comptabilisation des deux flux afin de ne pas biaiser le calcul du solde commercial. Au final, l'ensemble des échanges est ainsi évalué au passage de la frontière du pays exportateur : comptabilisation FAB/FAB. LIRE LA SUITE