Analyse trimestrielle - 3ème trimestre 2020

Le solde du commerce extérieur de marchandises de la France s'établit à :

-20,457 milliards d'euros pour le 3ème trimestre 2020

-5,745 milliards d'euros en septembre 2020

 
Version imprimable
 
Données complémentaires



Au 3ème trimestre 2020, les flux commerciaux reprennent vivement depuis la fin du confinement et de la limitation des mesures restrictives visant à enrayer la crise sanitaire Covid-19, sans pour autant retrouver les niveaux d’avant-crise. Les exportations rebondissent de 29,4 % (après - 28,9 % au 2ème trimestre 2020) et les importations de 23,7 % (après - 20,5 %) en données FAB. Le solde FAB/FAB se stabilise par rapport au trimestre précédent pour s’établir à un niveau historiquement bas, - 20,5 milliards d’euros.

Les ventes de produits manufacturés tirent la croissance des exportations, en particulier les ventes automobiles (+ 131,9 %) vers les pays européens, ainsi que celles des produits aéronautiques (+ 80,4 %) et de luxe. En revanche, après avoir mieux résisté au 2ème trimestre, les exportations de produits agricoles diminuent (- 12,1 %).

Le rebond des importations, quasi-généralisé, tient essentiellement à la hausse des achats de produits manufacturés (+ 22,0 %), notamment de produits automobiles (+ 106,1 %), de machines industrielles et agricoles (+ 28,3 %), de produits manufacturés divers (+ 52,8 %) et de produits métallurgiques et métalliques (+ 31,3 %). Au contraire, les importations en lien avec la crise sanitaire reculent (masques de protection, produits pharmaceutiques).
Solde commercial de la France (biens)

Au 3ème trimestre 2020, le solde commercial FAB/FAB est inchangé par rapport au 2ème trimestre et s’établit à - 20,5 milliards d’euros (figure 1). Ceci résulte de la reprise progressive des flux du commerce extérieur, une fois la plupart des mesures restrictives visant à enrayer l’épidémie de Covid-19 levées : les exportations rebondissent de 29,4 % au 3ème trimestre 2020 par rapport au 2ème trimestre (- 28,9 %) et les importations de 23,7 % (après - 20,5 %).
 

1-  CHIFFRES CLES DU COMMERCE EXTERIEUR

Données brutes Données CVS-CJO
2018 2019 2019 2020 4 derniers
trimestres
T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3
 Solde FAB/FAB -62,6 -57,8 -14,3 -14,6 -15,9 -13,4 -13,2 -20,5 -20,5 -67,5
 variation -4,3 4,8 -1,3 -0,3 -1,3 2,5 0,2 -7,3 0,0 -9,6
 Exportations FAB 492,1 509,0 128,7 128,3 126,8 127,1 118,0 83,8 108,5 437,4
 évolution 3,9% 3,4% 1,0% -0,4% -1,1% 0,2% -7,2% -28,9% 29,4% -14,4%
 Importations CAF 554,7 566,7 143,1 142,9 142,7 140,5 131,1 104,3 129,0 504,9
 évolution 4,3% 2,2% 1,8% -0,1% -0,1% -1,5% -6,7% -20,5% 23,7% -11,3%
 Solde CAF/FAB -81,5 -77,1 -19,2 -19,5 -20,7 -18,2 -17,7 -24,0 -24,9 -84,8

Source : DGDDI - y compris matériel militaire et y compris sous le seuil


Par grande composante en données CAF/FAB, seul le solde manufacturier français s’améliore, de 0,7 milliard, réduisant le montant du déficit qui s’établit à 18,2 milliards au 3ème trimestre 2020, après avoir doublé au 2ème trimestre. Le solde aéronautique se redresse de 3,5 milliards après s’être effondré au 2ème trimestre 2020 (- 4,4 milliards) ; l’excédent s’établit à 4,4 milliards au 3ème trimestre 2020 mais demeure en-dessous de son niveau d’avant-crise (8,5 milliards au 4ème trimestre 2019). Le solde automobile se dégrade de 2,1 milliards d’euros, pour s’établir à - 5,3 milliards d’euros.
 
A contrario, le solde de l’énergie se dégrade légèrement, de 0,8 milliard d’euros, compte tenu de l’augmentation de la demande liée à la reprise économique mais également de la hausse des prix du pétrole. Le solde agricole n’est plus excédentaire en raison d’une moindre contribution du solde céréalier.

2-  SOLDE PAR PRODUITS (EN MILLIARDS D'EUROS)

T2-2020 T3-2020 Variation
 Ensemble CAF/FAB y compris matériel militaire et y compris sous le seuil -24,0 -24,9 -0,8
 dont Produits de l'agriculture (AZ) 0,5 0,0 -0,5
 dont Energie (DE,C2) -5,5 -6,3 -0,8
 dont Produits manufacturés (C1, C3, C4, C5) -18,9 -18,2 0,7
  Produits des industries agroalimentaires (C1) 0,7 0,9 0,2
  Equipements mécaniques, électroniques et informatiques (C3) -7,4 -8,9 -1,5
  Matériel de transport (C4) -2,9 -1,4 1,5
  dont Automobile (C29A, C29B) -3,2 -5,3 -2,1
  dont Produits de l'industrie aéronautique et spatiale (C30C) 0,9 4,4 3,5
  dont Bateaux (C30A) -0,2 0,0 0,2
  Autres produits industriels (C5) -9,2 -8,7 0,5
  dont Produits pharmaceutiques (C21Z) 0,5 0,9 0,5

Source : DGDDI - données CAF/FAB, CVS-CJO

Pour plus de précisions sur les concepts et la méthodologie utilisés, se reporter au glossaire

3-  EVOLUTION DES SOLDES PAR PRODUITS



Pour lire la suite, téléchargez la version imprimable